Recrutement - Coordonnateur de Réseau Éducation Prioritaire (REP+)

L'académie de Guyane recrute des coordonnateurs de Réseau Éducation Prioritaire (REP+) auprès des personnels enseignants du premier degré, titulaires ou contractuels, sur plusieurs circonscriptions.

Conditions pour être candidat 

un personnel enseignant du premier degré, titulaire ou contractuel, doté de solides compétences pédagogiques et organisationnelles ainsi que de connaissances des problématiques de l’éducation prioritaire.

Cadre général de la fonction

Le coordonnateur de réseau exerce ses missions sous l’autorité du principal de collège tête de réseau et de l’IEN en charge de la circonscription. Il en est un collaborateur direct.
Son action d’animation et de coordination s’inscrit dans le cadre du projet de réseau. Il participe étroitement à son élaboration et coordonne sa mise en œuvre au sein des écoles et du collège qui le composent. Il décline au quotidien les priorités définies pour le projet de réseau par les pilotes. Ce qui implique une concertation et une coopération régulières avec les acteurs du réseau.

Poste 

  • 50 % pour la coordination de réseau (et 50 % au sein d’une classe),

ou

  • 100 % pour la coordination de deux réseaux,

Missions

Le coordonnateur de réseau est un membre actif de l’équipe de pilotage du réseau co-animée par le principal, l’IEN de circonscription et l’inspecteur référent (IA-IPR ou IEN ET/EG). Son action s’appuie sur le référentiel de l’éducation prioritaire.

Sa lettre de mission académique fait l’objet d’adaptations définies par les pilotes et peut être renégociée chaque année, en fonction de l’évolution des besoins du réseau. 

La mission du coordonnateur de réseau est en premier lieu pédagogique :

  • Il accompagne la mise en œuvre du projet de réseau, et s’assure de la cohérence entre les axes retenus et les actions programmées.
  • Il met en place et tient à jour le tableau de bord du réseau, en cohérence avec les objectifs, les outils de suivi et d’évaluation académiques.
  • Il aide les équipes à définir, concevoir et réaliser des projets concourant à la réussite des élèves, notamment dans la maîtrise de la langue française orale et écrite, mais aussi dans tous les domaines du socle commun de connaissances, de compétences et de culture.
  • Il participe aux temps de concertation des enseignants pour impulser les choix définis dans le projet de réseau, s’informer des thèmes abordés, veiller à leur cohérence avec les objectifs fixés.
  • Il contribue à la définition des actions de formation qui encouragent l’évolution des pratiques pédagogiques, au niveau de chaque cycle d’enseignement.
  • Il favorise l’échange de bonnes pratiques parmi les enseignants du nouveau cycle 3 (CM1-CM2-6ème).
  • Il favorise la mutualisation et la diffusion des actions, en constituant un lien actif entre les écoles, le collège et tous les membres associés du réseau.
  • Il prend en charge des élèves dans le cadre de dispositifs pédagogiques spécifiques, de manière ponctuelle ou pérenne, pour une part de son emploi du temps. 

Sa mission est aussi d’ordre logistique :

  • Il tient à jour le carnet de bord des consultations, 
  • Il assure le secrétariat des instances de pilotage, prépare les réunions des comités, met en œuvre les décisions. Il rédige et diffuse les relevés de conclusions.
  • Il prépare un compte rendu annuel des activités, en collaboration avec les responsables du réseau.

Évaluation 

À la fin de chaque année scolaire, un bilan d’activités sera soumis aux responsables du réseau de l'éducation prioritaire.et permettra d'évaluer et de réguler l’action du coordonnateur, Ce bilan doit permettre : 

  • de redéfinir, par ajustements, les modalités d’intervention de l’année suivante, 
  • de suivre l’évolution des indicateurs retenus en priorité́ au sein du réseau. 

Compétences requises

  • Bonne connaissance des fonctionnements et des programmes du 1er et du 2nd degré 
  • Bonne connaissance des dispositifs conçus pour favoriser la réussite des élèves dans le cadre scolaire et hors temps scolaire (politique de la ville)
  • Maîtrise des enjeux et problématiques pédagogiques et éducatifs de l’éducation prioritaire
  • Aptitude à concevoir, coordonner et animer des projets /des plans d’action
  • Aptitude au travail d’équipe, sens de la communication
  • Capacité d’initiative, d’autonomie
  • Capacités rédactionnelles, esprit de synthèse 
  • Maîtrise de l’usage des technologies de l’information et de la communication
  • Maîtrise des enjeux de l’apprentissage de la langue écrite et orale en contexte de FLS

Situation administrative / Durée d’exercice 

Le poste est rattaché à l’inspecteur de la circonscription ou au collège « tête du réseau » d’éducation prioritaire.
La mission est renouvelable chaque année, dans la limite de trois ans.

Modalités de candidature

Lettre de motivation + Curriculum Vitae, transmis par voie hiérarchique à :

  • DAASEN, Rectorat de l’académie de Guyane  - Route de Baduel – BP 6011 Cayenne Cedex
  • Chargé de mission auprès de la DAASEN, yannick.patient@ac-guyane.fr
  • Mme ou M. le Principal du collège tête de réseau
  • Mme ou M. l’IEN de circonscription.
  • Mme ou M. L’Inspecteur du second degré du réseau

Date butoir : Le mercredi 12 octobre 2022

Modalités de sélection 

Examen du dossier + entretien avec le jury de recrutement académique.

Liste des postes vacants :

CAYENNE

PAUL KAPEL / JUSTIN CATAYEE

IRACOUBO

FERDINAND MADELEINE

KOUROU

JOSEPH HO TEN YOU / OMEBA TOBO

MACOURIA 

JUST HYASINE / ANTOINE SYLVERE FELIX

MANA 

LEO OTHILY / PAULE BERTHELOT

MATOURY 

LISE OPHION

SAINT-GEORGES DE L’OYAPOCK

CHLORE CONSTANT

SAINT-LAURENT DU MARONI 

TELL EBOUE ; LEODATE VOLMAR / PAUL JEAN-LOUIS

SINNAMARY 

ELIE CASTOR

Critères d'évaluations du candidat

1. Dans le domaine de la connaissance du système éducatif

  •  Connaissances des orientations actuelles de la politique éducative.
  •  Connaissances des dispositifs de l'éducation prioritaire et des évolutions actuelles.
  • Connaissances des dispositifs conçus pour favoriser la réussite des élèves (accompagnement éducatif, école ouverte, conseil école/collège, etc.). 
  • Connaissances des dispositifs partenariaux. 
  • Connaissance dans le domaine de l'évaluation des dispositifs.

2. Dans le domaine pédagogique et didactique 

  • Connaissances des programmes (numérique compris) et du socle commun de la maternelle au collège. 

3. Dans le domaine relationnel et de la posture professionnelle 

  • Capacités relationnelles, d’accueil, d’écoute, d’analyse, d’initiative, d’expression
  • Capacités à travailler en équipe et au travail dans le cadre de partenariats multiples
  • Capacités d'adaptation à des contextes variés 
  •  Aptitude à la communication
  • Sens de la représentation du système éducatif
     

Mise à jour : septembre 2022