A La Une

Les indicateurs de résultats des lycées au baccalauréat 2011

Le 4 avril 2012, la direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) du ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative a publié les indicateurs de résultats des lycées, pour la 19e année consécutive. Les indicateurs des cinq dernières sessions du baccalauréat, de 2007 à 2011, sont accessibles sur le site :http://www.education.gouv.fr/cid301...

Depuis 2008, le niveau scolaire des élèves à l’entrée en lycée d’enseignement général et technologique est également pris en compte dans la valeur ajoutée des lycées pour les notes aux épreuves écrites du Diplôme National du Brevet (DNB). De ce fait, seules les valeurs ajoutées de 2008 à 2011 sont donc disponibles.

Trois indicateurs par lycée

Une fiche est établie pour chaque lycée d’enseignement général et technologique et chaque lycée professionnel de l’enseignement public et privé sous contrat.

Elle présente en valeur brute et en valeur ajoutée (pour la dernière session 2011 uniquement) :

  • le taux de réussite au baccalauréat : rapport entre le nombre d’élèves du lycée reçus au baccalauréat au nombre d’élèves qui se sont présentés ;
  • les taux d’accès de la classe de seconde et de la classe de première au baccalauréat : cet indicateur évalue, pour un élève de première année de baccalauréat professionnel ou de seconde générale et technologique, la probabilité qu’il obtienne le baccalauréat à l’issue d’une scolarité entièrement effectuée dans le lycée, quel que soit le nombre d’années nécessaire ;
  • le pourcentage de bacheliers parmi les sortants : cet indicateur donne, parmi les élèves qui ont quitté l’établissement quel que soit leur niveau de classe, la proportion de ceux qui l’ont quitté avec le baccalauréat.
La brochure disponible sur le site national précise les méthodes de calcul et d’interprétation des indicateurs.

Peut-on réaliser un palmarès ?

Les classements établis sur un seul critère peuvent conduire à émettre des appréciations erronées ou très approximatives sur les lycées. Seul un regard croisé sur les trois indicateurs et sur la valeur ajoutée calculés pour chacun d’eux est à même de donner une image de la réalité complexe que constituent les résultats d’un établissement.

Quels critères retenir pour définir les « bons résultats » pour un lycée ?

Les objectifs des lycéens et de leurs parents peuvent être différents. Certains privilégieront l’obtention de telle série du bac et seront alors disposés à accepter un redoublement ou à changer d’établissement ; d’autres souhaiteront effectuer toute leur scolarité dans le même lycée ; d’autres, encore, désireront obtenir un baccalauréat le plus rapidement possible.

Comment tenir compte de la population accueillie ?

Pour évaluer l’action propre du lycée, il faut s’efforcer de mesurer l’incidence des facteurs de réussite scolaire extérieurs au lycée, pour établir ce qui est dû à son action propre.

Une partie des facteurs de réussite est propre à l’élève. Les facteurs individuels extérieurs au lycée que sont l’âge, l’origine sociale, le sexe et le niveau scolaire à l’entrée au lycée de chaque élève ont été retenus car ils donnent une première approximation des chances (au sens statistique du terme) d’accès et de réussite au baccalauréat général et technologique d’un élève.

L’autre partie des facteurs de réussite est liée à la structure de l’établissement que fréquente l’élève en termes de population accueillie. Des analyses de l’influence de la mixité des élèves sur la réussite ou l’accès aux filières générales, technologiques ou professionnelles montrent que la composition sociale d’un établissement a un impact sur l’accès et la réussite au baccalauréat de l’ensemble des élèves.

Pour juger de l’efficacité d’un lycée, il faut donc comparer la réussite de chacun de ses élèves à celle des élèves semblables scolarisés dans des lycées comparables, en termes d’âge, d’origine sociale, de sexe et de niveau scolaire à l’entrée au lycée.

C’est en tenant compte des caractéristiques de chaque élève (âge, origine sociale, sexe, niveau scolaire à l’entrée en seconde) et des caractéristiques de l’établissement (% d’élèves en retard scolaire, répartition des élèves par origine sociale, part des filles) dans lequel il étudie qu’est calculé, pour chaque lycéen, une probabilité de réussite ou d’accès au baccalauréat. Le taux attendu de réussite ou d’accès au baccalauréat de l’ensemble du lycée en est déduit.

Taux de réussite selon les caractéristiques des élèves - Bac 2011

En moyenne, les probabilités de réussite au baccalauréat général et technologique sont très variables selon l’âge, l’origine sociale, le sexe ou le niveau scolaire à l’entrée au lycée des élèves de terminale.

Le taux de réussite au baccalauréat général et technologique varie d’un peu moins de 20 points entre les élèves « à l’heure » et ceux ayant deux ans de retard ou plus en terminale. L’écart est encore plus élevé entre les élèves ayant moins de 10/20 aux épreuves écrites du DNB et ceux ayant eu plus de 14/20. Il est moins important suivant l’origine sociale (10 points entre les enfants de cadres supérieurs et d’enseignants et ceux d’ouvriers et d’inactifs) et selon le sexe (3 points entre les filles et les garçons).

Comment évaluer l’action d’un établissement scolaire ?

L’action de chaque établissement peut-être évaluée par rapport à sa valeur ajoutée, selon deux axes :
  • sa capacité à faire réussir ses élèves de terminale (taux de réussite),
  • sa capacité à faire parvenir ses élèves de seconde jusqu’au baccalauréat (taux d’accès).
  • Un établissement sera dit " bon " si les valeurs ajoutées liées à ses taux de réussite et à ses taux d’accès sont positives.

    Un établissement sera dit " accompagnateur " s’il parvient à maintenir une valeur proche de zéro sur les taux de réussite tout en conservant une valeur positive en taux d’accès.

    le palmarès des établissements de l’académie :
    Trois lycées de notre académie sont classés parmi les vingt meilleurs de France :

    - Le lycée Anne-Marie JAVOUHEY de Cayenne, se positionne en 3ème place avec une valeur ajoutée de +19 points.

    - L’externat St-Joseph de Cayenne, est classé en 5ème position avec une valeur ajoutée de +15 points.

    - Le lycée Gaston Monnerville de Kourou arrive lui en 14ème place avec une valeur ajoutée de + 13 points.

    Mise à jour : mai 2012

    EAP > Nouvelle Campagne de Recrutement 2014-2015

    Nouveaux horaires

    Nouveaux horaires : la semaine avec 5 matinée, c'est mieux pour les écoliers


    L’académie de la Guyane recrute

    L'Académie de la Guyane recrute


    Consultez la synthèse académique [Janv. 2014]

    Consultation Nationale Vie Lycéenne

    Mon parcours : Ambition Enseigner

    Mon parcours Ambition enseigner", votre espace personnalisé pour devenir enseignant.

    Faire entrer l’École dans l’ère du numérique

    Faire entrer l'École dans l'ère du numérique

    S'INFORMER, RECHERCHER

    NOUS CONTACTER

    • Rectorat de la Guyane
      BP 6011
      97306 Cayenne Cedex
      0594 27 20 00
      Horaires d'ouverture
      Du Lundi au Vendredi,
      de 8h à 12h
      Contacter le webmestre Contacter le webmestre
    ©2013 Académie de la Guyane - Tous droits réservés