Fermeture des crèches, écoles, collèges et lycées jusqu'à nouvel ordre

Une continuité pédagogique est mise en place pour maintenir un contact régulier entre les élèves et leurs professeurs.

Suivez les recommandations du Ministères de l'Éducation Nationale et de la Jeunesse

Consultez les informations pour l'académie de Guyane

 

La vie des établissements

Barre de partage

Journée des droits des femmes au lycée des métiers de Balata à Matoury
Vie des établissements

Ce mercredi 11 mars a eu lieu la 5e édition de la journée des droits des femmes au lycée des métiers de Balata à Matoury.

C’est en 2015 que le lycée professionnel Balata a organisé sa toute première manifestation dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes. À ce moment précis le projet répondait à un besoin d’espaces de paroles, d’expressions et de visibilité nécessaires pour un nombre de jeunes filles qui ne représentait cette année-là, que 10% des élèves du lycée.

L’organisation de cette journée portée au départ par les enseignants s’est au fil des années perpétuée :

  • Tant les messages à faire passer autour des réalités vécues par les femmes et de leurs droits bafoués restent des sujets encore d’actualité
  • Tant le défi de construire des « voies pour connaître » (leurs droits), des « voies pour exprimer » (des mots, leurs ressentis, réflexions, doutes, etc.) et des voies pour faire émerger (un esprit critique, leurs vérités et repères) est absolu dans le développement de ces jeunes lycéennes en devenir.

En 2018, suite à leur participation à la journée du 08 mars au LP Balata, certaines lycéennes ont décidé de s’investir et de s’engager dans l’organisation de cette journée dans le but de rendre cette action pérenne.

Après une ouverture officielle par le proviseur du lycée , 300 lycéennes ont pu profiter des dizaines d’ateliers proposées durant la matinée.

Les droits des femmes ont été abordés à travers des ateliers thématiques pour prendre conscience, s’informer, partager, s’exprimer, agir, débattre, se mettre en mouvement, témoigner, réagir ... Ils ont été animés et encadrés par les enseignants, des CPE , des personnels du rectorat(DAVLC) des intervenants extérieurs (police, association) . Des personnalités invitées , d’anciennes lycéennes sont venues enrichir ces moments de partage par leurs expériences de vie et leurs compétences. L’objectif de la journée a été atteint :éclairer ces jeunes femmes pour mieux faire respecter leurs droits et faire en sorte que leur avenir leur appartienne davantage et que leur liberté soit bien réelle.

Barre de partage
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

LES RECOMMANDATIONS DU MINISTÈRE

covid-19